Charente-Inférieure

bataillon-de-volontaires-nationaux

Bataillons de la Charente-Inférieure :

Levée de 1791 :

1er bataillon de la Charente-Inférieure, dit de Rochefort, formé le 22 octobre 1791.

Levée de 1792 :

2ème bataillon de la Charente-Inférieure, formé le 13 mai 1792,

3ème bataillon de la Charente-Inférieure ou bataillon de Saint-Jean d’Angély, formé le 20 septembre 1792,

Bataillon de grenadiers de la Charente-Inférieure,

1er bataillon de l’Égalité, formé le 20 août 1792,

2ème bataillon de l’Égalité, formé le 20 août 1792.

Levée de 1793 :

4ème bataillon de la Charente-Inférieure, formé le 10 avril 1793,

4ème bis bataillon de la Charente-Inférieure, formé le 24 octobre 1793,

5ème de la Charente-Inférieure, formée le 25 avril 1793,

6ème bataillon de la Charente-Inférieure, formé le 19 mai 1793,

7ème bataillon de la Charente-Inférieure, formé le 15 mars 1793,

3ème bataillon de l’Égalité, formé le 26 mars 1793,

Bataillon de réquisition de Rochefort, formé le 20 septembre 1793,

Bataillon de réquisition de la Rochelle, formé le 22 septembre 1793,

Bataillon de réquisition de Pons, formé le 22 octobre 1793.

Bataillon de réquisition de Saint-Jean-d’Angély ou 2ème bataillon d’Angely, bataillon de la levée en masse,

Bataillon de réquisition de Saintes,

Bataillon de réquisition de Montlieu,

Bataillon de réquisition de Marennes.

Autres unités :

1er bataillon auxiliaire de la Charente-Inférieure, formé en 1799,

Gendarmerie à cheval du département de la Charente-Inférieure.

Garde nationale aux armées :

Bataillon de la Garde nationale de Pons,

Détachement de la Garde nationale de l’Île de Ré.

Cinq bataillons de la légion de Garde nationale de La Rochelle et de Rochefort,

8ème bataillon de Garde nationale du district de La Rochelle.

Compagnies de la Charente-Inférieure :

Compagnies de grenadiers de la Charente-Inférieure, formées en 1792,

Compagnies de chasseurs volontaires de La Rochelle, 1ère formée en juillet 1792, 2e formée en mai 1793,

Compagnie franche de Saint-Jean d’Angély ou compagnie franche bourgeoise de Saint-Jean D’Angély, formée en mars ou avril 1793,

Compagnies de grenadiers de Saint-Jean d’Angély, formées au nombre de deux, printemps 1793,

Compagnie franche de Saintes, formée en mars ou avril 1793,

Compagnie franche de l’Aunis, formée en juillet 1792,

Compagnie de chasseurs de la Rochelle, formée en mai-août 1793,

Compagnie franche dite républicaine d’Oléron, formée en 1792.

sehri

Article de Laurent Brayard

Publicités