1er bataillon des Alpes-Maritimes

1er-bataillon-des-alpes-maritimes

1er bataillon des Alpes-Maritimes :

 

Date de formation : Il fut formé le 18 janvier 1793.

Formation :

Ce bataillon commença son organisation tardivement à la création du département, il doit être considéré comme un bataillon de 1792, si son organisation définitive intervînt en janvier 1793, il était bien organisé dans l’esprit des levées de volontaires de 1791 et 1792 et non des réquisitionnaires qui apparurent bientôt par la levée des 300 000 hommes (février), la levée des 30 000 hommes de cavalerie (juin), la levée en masse (août).

Historique :

 

1793 :

Il se trouvait à l’armée des Pyrénées-Orientales, 2ème division du général de brigade Massia, occupant les camps du Moulin de la Justice, et fort de 557 hommes[1].

1794 :

En novembre, il faisait partie de la brigade Robert, avec le 2ème bataillon du 70ème régiment d’infanterie, 5ème de la Haute-Garonne, 3ème de la Haute-Vienne, 1er de l’Ariège, 4ème du Lot, 1er du Gers, 2ème de la Montagne, 1er des chasseurs du Vaucluse[2].

Embrigadement/amalgame :

 

1ère formation :

La 15ème demi-brigade provisoire fut formée à Port-Vendres, le 17 août 1795, selon Belhomme. Elle se composait du 1er bataillon des Alpes-Maritimes, et des 4ème et 5ème bataillons de grenadiers du Mont-Blanc.

2e formation :

Non connue.

Notes de Laurent B. iconographie de Jérôme Croyet

sehri

[1] Chuquet, Dagobert, p. 441 et 442.

[2] Chuquet, Dugommier.

Publicités