7e bataillon de l’Ariège

bataillon-de-volontaires-nationaux

7ème bataillon de l’Ariège :

 

Date de formation : Selon Belhomme, il fut formé le 6 octobre 1793[1]. D’après les archives départementales (bulletin de la société ariégeoise des sciences, lettres et arts 1912), le bataillon fut formé à Pamiers, lieutenant-colonel en 1er Baby.

Historique :

1794 :

Le 19 avril, le bataillon servait à l’armée des Pyrénées-Orientales dans la division de droite à Thuir[2].

En novembre, il faisait partie de l’armée des Pyrénées-Orientales, dans la brigade Davin avec la Légion de la Montagne, les 3ème et 4ème des Côtes-Maritimes, le 4ème du Tarn, la demi-brigade des chasseurs-éclaireurs, le 4ème d’infanterie légère, le 3ème des Pyrénées-Orientales, les  et 5ème du Mont-Blanc, le 1er de Béziers, le 3ème de la Montagne, le 7ème de l’Aude et huit compagnies d’artillerie[3].

1795 :

Le bataillon est versé le 8 février 1795, à Jonchères dans le 1er bataillon de l’Ariège[4].

Article de Laurent B.

sehri

[1] Belhomme, Histoire de l’Infanterie en France, tome 3 et 4.

[2] Chuquet, Dugommier.

[3] Chuquet, Dugommier.

[4] Belhomme et son Histoire de l’Infanterie en France, tome 4.

Publicités