Ariège

bataillon-de-volontaires-nationaux

Bataillons de l’Ariège :

 

Levée de 1791 :

1er bataillon de l’Ariège, formé le 15 septembre 1791, ou 5 janvier 1792,

2e bataillon de l’Ariège, formé le 4 décembre 1791, ou 17 janvier 1792,

3e bataillon de l’Ariège, formé le 27 janvier 1792,

Bataillon des chasseurs de l’Ariège, formé le 22 janvier 1792.

Levée de 1792 :

Néant.

 

Levée de 1793 :

4e bataillon de l’Ariège, formé le 10 mai 1793.

Levée en masse de 1793 :

En septembre 1793, les bataillons issus de la levée en masse et dénommés bataillons de réquisition étaient prévus pour aller remplacer les troupes de garnisons et ainsi libérer les forces nécessaires pour combattre sur toutes les frontières et sur tous les fronts intérieurs (Vendée, Normandie, Toulon, Lyon, le Midi). Le département de l’Ariège était censé fournir trois bataillons de réquisitionnaires destinés à l’armée des Pyrénées-Orientales. Les trois districts de l’Ariège étaient Saint-Girons, Mirepoix et Tarascon, il semble bien que les 5ème, 6ème et 7ème de l’Ariège correspondent à ces bataillons, mais nous ne savons pas exactement à quel numéro correspond un district.

5e bataillon de l’Ariège, formé le 1er ou 5 août 1793,

6e bataillon de l’Ariège, formé le 27 septembre 1793,

7e bataillon de l’Ariège, formé le 6 octobre 1793.

Autres unités du département de l’Ariège :

1er bataillon auxiliaire de l’Ariège, formé en 1799,

Compagnies franches de chasseurs de l’Ariège, formées le 14 février 1794.

Article de Laurent B.

sehri

Publicités