4e bataillon des Bouches-du-Rhône

bataillon-de-volontaires-nationaux

4ème bataillon des Bouches-du-Rhône :

 

Date de formation : Selon Belhomme, il fut formé le 23 novembre 1792[1].

Historique :

1792 :

Le 1er novembre, le bataillon se trouvait à l’armée d’Italie, dans la 3ème division du maréchal de camp Brunet, 5ème brigade[2].

1793 :

En janvier, le bataillon se trouvait pour moitié à Arles, et l’autre moitié, quatre compagnies étaient à Fréjus[3]. Le 5 mars, le bataillon était dans les troupes de réserve de l’armée d’Italie, avec un effectif fort de 573 hommes[4].

Embrigadement/amalgame :

1er formation :

La 99ème demi-brigade de bataille fut formée selon Belhomme, à Sospelle, le 25 novembre 1793, selon Louis Susanne seulement le 24 novembre 1793. Elle se composait du 1er bataillon du 50ème régiment d’infanterie, des 1er et 4ème des Bouches-du-Rhône (d’après Bertaud et Roucaud[5], 4ème et 9ème des Bouches-du-Rhône dit aussi 1er du Luberon).

2ème formation :

Le 30 mai 1796, la 99ème de bataille devint à l’armée d’Italie, la 51ème demi-brigade de ligne.

Etat-major :

Lieutenant-colonel Toussaint Chrétien.

Notes de Laurent B.

sehri

[1] Belhomme, Histoire de l’Infanterie Française, tome 3 et 4.

[2] A. Chuquet, Dagobert, p. 438-440.

[3] Journal Militaire de 1793.

[4] Ordre de bataille de la collection Nafziger, armée française d’Italie, le 5 mars 1793.

[5] Bertaud et Roucaud, Inventaire des registres matricules des demi-brigades de bataille, série 17 YC, archives de Vincennes, ouvrage à prendre avec précaution car ponctué d’erreurs.

Publicités