Bataillons de chasseurs corses

Chasseurs corses

Les bataillons de chasseurs corses :

Date de formation : janvier 1800

Formation :

Un arrêté des Consuls du 12 janvier 1800, prescrit la formation de six bataillons de chasseurs ayant neuf compagnies de 3 officiers et 75 hommes. Les deux compagnies corses du Golo ou Solo furent versées dans leurs rangs. Les hommes devaient s’habiller à leurs frais et apporter leur fusil. Ils recevaient la poudre et le plomb nécessaires pour 50 cartouches. Les soldats avaient 10 sous par jour, les caporaux 12, les sous-officiers 15 avec le pain.

Ces bataillons étaient groupés par deux sous les ordres d’un chef de brigade. Ils étaient levés pour prendre part à une expédition contre la Sardaigne qui n’eut pas lieu. Ces bataillons restèrent donc en Corse, à tour de rôle les compagnies effectuaient le service et recevaient le pain et la solde entière, les autres la demi-solde.

Cependant Didier Davin indique que la formation initiale ne se fit que très tardivement en juin 1803.

Historique :

A la reprise de la guerre contre l’Angleterre en 1803, tous les bataillons furent rassemblés dans les places fortes de l’île. Selon Didier Davin, les cinq bataillons restants (suite à la disparition du n° 6), formèrent une Légion impériale corse en 1805, qui s’installa à Livourne, puis entra au service du royaume de Naples (1806).

1er bataillon de chasseurs corses :

Il cantonna à Ajaccio.

2ème bataillon de chasseurs corses :

Il cantonna à Bastia.

3ème bataillon de chasseurs corses :

Il cantonna à Corte. Le 3ème bataillon de chasseurs corses débarqua à Antibes et servit à former, par un arrêté du 5 mai 1803, le 3ème bataillon de la 8ème légère. Champeaux indique que la 8e demi-brigade légère servit à former le 8e régiment d’infanterie de ligne légère1, il ajoute avec le 3e bataillon de chasseurs corses. Didier Davin indique que le 3e bataillon fut effectif un temps rattaché comme 3e bataillon de la 8e demi-brigade légère de seconde formation.

4ème bataillon de chasseurs corses :

Il cantonna à Bonifacio.

5ème bataillon de chasseurs corses :

Il cantonna à Calvi.

6ème bataillon de chasseurs corses :

Le 3ème bataillon de chasseurs corses débarqua à Antibes et servit à former, par un arrêté du 5 mai 1803, le 3ème bataillon de la 8ème légère. Le 6ème bataillon de chasseurs corses prit alors le numéro 3. Il n’y eut plus alors que 5 bataillons.

 

sehri

Article de Laurent Brayard

1 Champeaux, État militaire de la République française en l’an douze, 4e partie, p. 170.

Publicités