Garde nationale de l’Aude aux armées

gardes-nationales-en-vendee

Garde nationale de l’Aude :

 

Jacques Estrampes : des compagnies de gardes nationales furent envoyées aux armées, au printemps 1793, devant la menace de l’avancée espagnole, mais seulement pour une durée très limitée. Ces compagnies obtinrent bien sûr après quelques retards leur retour dans leurs foyers. Au moins une dizaine de compagnies de l’Aude étaient présentes à l’armée en mai ou juin 1793. Les communes envoyèrent des renforts ou des remplaçants pour des relèves. Gardes nationales, volontaires, compagnies franches, les noms s’entrechoquent et il est difficile de faire la part des choses et de donner des affirmations. Certains détachements furent incorporés dans les bataillons de volontaires.

Bataillon de la garde nationale de Narbonne :

 

Date de réquisition : Selon Belhomme, il fut requis le 8 septembre 1793, pour le service de la place.

Historique :

1794 :

Il cessa son service le 18 août, et ses hommes rentrèrent dans leurs foyers[1].

Notes de Jacques Estrampes et Laurent B.

sehri

[1] Belhomme, Histoire de l’Infanterie en France, tome 3 et 4.

Publicités