Bataillon des grenadiers de l’Aisne

bataillon-de-volontaires-nationaux

Bataillon de grenadiers de l’Aisne, ou 8ème bataillon de la formation d’Orléans :

 

Date de formation : Selon Belhomme, il est formé le 22 mai 1793[1].

Formation :

Il fut formé avec sept compagnies de grenadiers du département de l’Aisne.

Historique :

1793 :

Fin juin, le bataillon fort de 721 hommes était dans les rangs des troupes cantonnées à Niort (armées de l’Ouest, probablement des Côtes de Brest ou Côtes de la Rochelle).

Embrigadement/amalgame :

1er formation :

151ème demi-brigade de bataille en principe non formée.

2ème formation :

Le 1er bataillon du 82ème qui aurait dû la former fut amalgamé en seconde formation dans la 81ème demi-brigade de l’armée des Côtes de l’Océan. Belhomme indique qu’elle fut formée à Rennes le 21 novembre 1795, avec le 1er bataillon du 82ème régiment, et les 5ème et 8ème bataillons de la Formation d’Orléans.

Registre d’enrôlement au départ destiné au 3e bataillon de la Côte d’Or, archives municipales de Dijon, 1 H :

Jean-Baptiste Briolet, fils de Jean-Baptiste et d’Anne Bertoud, demeurant rue Charbonnerie, âgé de 16 ans, 5 pieds et 4 pouces, a déclaré vouloir servir dans les chasseurs de la Côte d’Or ou le 8e bataillon de la Formation d’Orléans et a signé (vendémiaire an II).

Notes de Laurent B.

sehri

[1] Belhomme, Histoire de l’Infanterie en France, tome 3 et 4.

Publicités