Charente

bataillon-de-volontaires-nationaux

Les bataillons de la Charente

Ouvrage de référence :

P. Boissonnade, Histoire des volontaires de la Charente pendant la Révolution, 1791-1794, Angoulême 1890.

Bataillons de la Charente :

Levée de 1791 :

1er bataillon de la Charente, dit des chasseurs, ou bataillon des chasseurs de la Charente,

2e bataillon de la Charente,

Levée de 1792 :

3e bataillon de la Charente, ou 7e bataillon des Réserves dit des Charentes,

4e bataillon de la Charente, ou 11e bataillon des Réserves,

4e bis bataillon de la Charente,

5e bataillon de la Charente, ou 19e bataillon des Réserves,

7e bataillon de la Charente,

10e bataillon de la Charente,

11e bataillon de la Charente, ou 4e bataillon des Réserves,

14e bataillon de la Charente, ou 14e bataillon des Réserves,

15e bataillon de la Charente,

17e bataillon de la Charente,

Levée de 1793 :

19e bataillon de la Charente,

20e bataillon de la Charente,

21e bataillon de la Charente, ou bataillon Le Vengeur,

22e bataillon de la Charente ou 1er bataillon de réquisition du district de Confolens,

23e bataillon de la Charente,

24e bataillon de la Charente,

25e bataillon de la Charente, dit de la Liberté, ou 12e bataillon de la Formation d’Orléans,

26e bataillon de la Charente,

Bataillon de Var et Charente, ou 10e bataillon du Var,

Bataillon de Sèvres et Charente, ou 1er bataillon dit Le Vengeur, ou 2ème bataillon de la « Vendée » ou bataillon des Vengeurs, ou 3e bataillon des Deux-Sèvres,

Bataillon de Ruffec de la levée du 24 février,

Bataillon de la Charente de la levée du 24 février,

Bataillon de gardes nationaux pour la Vendée,

Bataillon de gardes nationaux d’Angoulême et de Ruffec, formé en mars 1793,

Bataillon dit de la Fraternité, formé en mars 1793,

Bataillon de réquisitionnaires de la Charente, formée en avril 1793,

Bataillon de la Charente de renfort pour la Vienne, formé en mai 1793,

1er bataillon de réquisitionnaires de la Charente de la levée du 24 février,

2e bataillon de réquisitionnaires de la Charente de la levée du 24 février,

Bataillon de Barbezieux, il devint probablement par la suite le 26e de la Charente,

Contingent de Cognac, levée extraordinaire du 10 mai 1793,

Contingent de Jarnac, levée extraordinaire du 10 mai 1793,

Contingent de Confolens, levée extraordinaire des 8 et 10 mai 1793, il devint le 22e de la Charente,

Contingent de la Péruse, levée extraordinaire des 8 et 10 mai 1793,

Contingent de la Charente, levée extraordinaire de fin mai 1793,

1er bataillon de réquisition du district d’Angoulême, il fut formé le 1er octobre 1793,

2e bataillon de réquisition du district d’Angoulême, il fut formé le 1er octobre 1793,

1er bataillon de réquisition du district de Ruffec, formé début 1794,

1er bataillon de réquisition du district de Cognac, formé en septembre 1793,

2e bataillon de réquisition du district de Cognac dit le Montagnard, formé en septembre 1793,

1er bataillon de réquisition du district de Barbezieux, formé le 7 octobre 1793,

1er bataillon de réquisition du district de la Rochefoucauld, formé en octobre 1793,

1er bataillon de réquisition du district de Confolens, puis 22e bataillon de la Charente, formé en octobre 1793.

Autres bataillons de la Charente :

1er bataillon auxiliaire de la Charente, formé en 1799,

2e bataillon auxiliaire de la Charente, formé en 1799.

Compagnies de la Charente :

Compagnie des chasseurs de Blanzac, formée en 1792,

Compagnie des chasseurs d’Angoulême,

Compagnie franche de la Charente, formée en mars 1793,

Compagnie franche de Verteuil, formée le 17 août 1792,

Compagnie franche de Jarnac, Plaisac, Chassor, Triac et Foussignac, formée en mars 1793,

Compagnies franches de Barbezieux, au nombre de six, formées entre 1792 et 1793,

Compagnie franche d’Angoulême, formée en mai 1793,

Compagnie de Chabanais, formée en mai 1793,

Compagnies de la réquisition extraordinaire en Charente du 8 mai 1793,

Compagnie charentaise, formée en mai 1793,

Compagnie de chasseurs de la Charente,

Compagnie de Cognac, formée en mars 1793,

Compagnie de Confolens, formée en mars 1793,

Compagnies des chasseurs du Midi, formée au nombre de quatre en 1793,

Compagnies de chasseurs de Barbezieux, formée au nombre de cinq en 1793,

Compagnie franche de Confolens, formée entre mai et août 1793,

Compagnie des chasseurs de Rouillac,

Compagnies excédentaires de volontaires et de chasseurs de la Charente, quatre formées en 1792, quatre formées en 1793.

Unités à cheval :

Volontaires à cheval de la Charente, formées en 1793,

Compagnie franche de cavalerie de Barbezieux, formée en mars 1793,

Compagnie de cavalerie d’Angoulême, formée entre mars et mai 1793.

Unités d’artillerie :

1ère compagnie d’artillerie de la Charente, formée le 27 août 1792,

2e compagnie d’artillerie de la Charente, formée le 6 septembre 1792,

Artilleurs de la Charente, à l’armée des Sables-d’Olonne, formés en mars 1793,

Compagnie d’artillerie d’Angoulême, formée en avril 1793,

Artillerie de la Charente, en renfort pour la Vienne, en mai 1793,

1ère compagnie de la Charente, formée le 19 avril 1793,

2e compagnie de la Charente, formée le 4 mai 1793,

3e compagnie de la Charente formée en mai 1793,

4e compagnie compagnie de la Charente, formée le 20 juillet 1793,

Bataillon d’artillerie de la Charente, formé en 1795.

Gendarmerie de la Charente :

Escadron de gendarmerie de la Charente.

sehri

Article de Laurent Brayard

Publicités