6e bataillon de l’Ardèche

bataillon-de-volontaires-nationaux

6ème bataillon de l’Ardèche :

 

Date de formation : Selon Belhomme, il fut formé le 9 juillet 1793[1]. Didier Davin indique la date du 15 frimaire an 2 (5 décembre 1793) à Aubenas. Dans ce cas il s’agit d’un bataillon formé pour la levée en masse d’août 1793.

Historique :

1794 :

Le 22 nivôse an II, le 6ème bataillon de l’Ardèche fut versé dans les rangs de la Légion Helvienne, organisée par le représentant du Peuple Boisset à Montpellier.

Embrigadement/amalgame :

2e formation :

La 7ème demi-brigade provisoire de bataille fut formée le 23 août 1795, à Pont-Saint-Esprit, selon Belhomme. Elle se composait du 1er bataillon du Vaucluse, du 5ème du Gard et du 6ème de l’Ardèche. Elle fut versée dans les rangs des 11e et 80e demi-brigades de ligne et de la 23e demi-brigade légère en seconde formation[2].

État-major :

Lieutenant-colonel Michel

Portrait :

 

Vernet, lieutenant à la 8ème compagnie du bataillon. Il demanda un certificat de civisme et une attestation particulière alors qu’il faisait partie des détachements que fournit la commune d’Aubenas pour aller soumettre les rebelles de Lyon, il rentra dans cette commune après la reddition de la ville.

Article de Laurent B. et Didier Davin

sehri

[1] Belhomme, Histoire de l’infanterie française, Tome 4.

[2] Champeaux, Etat militaire de la République française pour l’an douze, dédié au Premier Consul d’après son autorisation, 4e partie, p. 150.

Publicités