6e bataillon des Bouches-du-Rhône

bataillon-de-volontaires-nationaux

6ème bataillon des Bouches-du-Rhône ou 6ème de la légion marseillaise :

 

Date de formation : Selon une première source, il aurait été levé le 21 octobre 1791. Selon Belhomme, il fut formé le 15 août 1792. Didier Davin précise qu’il fut organisé à Marseille le 20 août 1792, et passé en revue dès le 25.

Historique :

1792 :

Il partit le 13 septembre pour Draguignan[1]. Le 1er novembre, le bataillon se trouvait à l’armée d’Italie, dans la 3ème division du maréchal de camp Brunet, 7ème brigade[2].

1793 :

En janvier, le bataillon se trouvait à l’armée d’Italie. Le 5 mars, le bataillon était dans les troupes de réserve de cette armée, fort d’un effectif de 834 hommes[3]. Deux détachements de chasseurs et de grenadiers d’un bataillon dénommé 6ème bataillon de Marseille étaient présents le 11 décembre, à l’armée du siège de Toulon. Les chasseurs étaient au nombre de 140 soldats et de 3 officiers, les grenadiers au nombre de 49 hommes et 3 officiers.

Embrigadement/amalgame :

1ère formation :

La 101ème demi-brigade de bataille fut formée selon Belhomme et Susanne au camp de Bruys le 11 novembre 1793. Elle se composait du 1er bataillon du 51ème régiment d’infanterie, et des 3ème et 6ème des Bouches-du-Rhône.

2ème formation :

La 101ème de bataille devint à l’armée d’Italie, la 25ème demi-brigade de ligne.

Notes de Laurent B.

sehri

[1] Journal militaire de 1792.

[2] A. Chuquet, Dagobert, p. 438-440.

[3] Ordre de bataille de la collection Nafziger, armée française d’Italie, le 5 mars 1793.

Publicités