9e bataillon des Bouches-du-Rhône ou 1er du Lubéron, ou 1er d’Apt

bataillon-de-volontaires-nationaux

9ème bataillon des Bouches-du-Rhône ou 1er bataillon du Lubéron ou 1er bataillon d’Apt :

 

Date de formation : Selon Belhomme, il fut formé le 27 septembre 1792[1].

Historique :

1792 :

Il fit partie de la levée de 6 000 hommes décrétée par le département pour renforcer l’armée du Midi des généraux d’Anselme et Montesquiou. Il était commandé par le lieutenant-colonel Gaspard Vallon. Le 1er novembre, le bataillon se trouvait à l’armée d’Italie, dans les rangs de la 3ème division du maréchal de camp Brunet, 5ème brigade[2].

1793 :

Le bataillon était peut-être le 11 décembre présent à l’aile gauche de l’armée des Alpes. Il se composait de 616 hommes.

Embrigadement/amalgame :

1ère formation :

La 99ème demi-brigade de bataille fut formée selon Belhomme à Sospelle, le 25 novembre 1793, selon Louis Susanne seulement le 24 novembre 1793. Elle se composait du 1er bataillon du 50ème régiment d’infanterie et des 1er et 4ème des Bouches-du-Rhône (d’après Bertaud et Roucaud[3], 4ème et 9ème des Bouches-du-Rhône dit aussi 1er du Luberon).

2ème formation :

Le 30 mai 1795, la 99ème de bataille devint à l’armée d’Italie, la 51ème demi-brigade de ligne.

Article de Laurent B.

sehri

[1] Belhomme, Histoire de l’Infanterie Française, Tome 3 et 4.

[2] Chuquet, Dagobert, p. 438 à 440.

[3] Bertaud et Roucaud, Inventaire des registres matricules des demi-brigades de bataille, série 17 YC, archives de Vincennes.

Publicités