Artilleurs et cavaliers des Côtes-du-Nord

la pièce

Les volontaires à cheval des Côtes-du-Nord :

Date de formation : 1793.

Historique :

Selon Didier Davin, ils durent être versés dans les rangs du futur 15ème régiment de chasseurs à cheval en formation à Hennebont (juin 1793).

sehri
Compagnie de canonniers volontaires des Côtes-du-Nord :

Date de formation : 1792 ?

Formation :

Elle fut formée de seulement deux officiers et 33 canonniers.

Historique :

1793 :

La compagnie fut rattachée à une formation d’artillerie1. Elle se trouvait à Nantes (15 février), et servit dans les différents combats en Vendée, combattant à Montaigu et à Cholet.

1794-1795 :

Elle se trouvait en garnison à Ancenis, dans le département de la Loire-Inférieure.

Notes de Laurent Brayard et Didier Davin

sehri

1 Jean Guerniou, Historique des bataillons de volontaires des côtes du Nord et du Finistère pendant la Révolution, 1791-1798, p. 14, qui indique une formation n’ayant eu aucune existence dans les armées de la Révolution, il cite un 35e régiment d’artillerie, mais outre le fait qu’il n’y eut jamais que 9 régiments d’artillerie à pied pendant la Révolution, il pourrait parfaitement avoir fait une confusion entre le terme régiment et compagnie, ce dernier étant plausible, avoir mal analysé les sources qu’il consulta, ou même reproduit une erreur de l’époque, cas classique, dont personne ne peut se targuer être à l’abri.

Publicités